Sigourney Weaver et le Réalisateur Neill Blomkamp partant pour Alien 5 !

10899396 334522663416349 1337429379 nSouvenez vous qu'il y a quelques semaines, Neill Blomkamp avait mis en ligne quelques artworks pour un hypothétique Alien 5 dont il assurerait la réalisation.

Rien d’officiel cependant, mais un message très clair adressé à la Fox, dont les sites ComingSoon et Uproxx ont voulu obtenir toutes les explications en interviewant le réalisateur à l'occasion de la promo de Chappie.

Interview COMINGSOON :

"La Fox ne savait pas ce que je faisais, donc dans un sens c'était juste pour le plaisir. Mais pour moi, ce n'était pas que ça. C'est ce que je voulais faire après, j'y ai passé beaucoup de temps, mis beaucoup d'effort.

Sigourney est au courant parce que j'en ai beaucoup parlé avec elle sur le plateau de Chappie, ce qui m'a beaucoup inspiré : ce qu'elle pensait d'Alien, son avis sur les films qui ont succédés à Aliens, comment elle se sentait par rapport à Ripley, et ce qu'il fallait encore en découvrir. Cela a énormément alimenté mes recherches. J'ai fait beaucoup plus d'illustrations que ce que j'ai publié, bien 10 fois plus et j'ai beaucoup écrit. J'ai un film plutôt cool de prêt, juste au cas où."

Mais que pense Sigourney Weaver de la perspective d'une nouvelle aventure dans l'espace ? Elle, qui a si souvent dit que pour elle, c'était terminé ? Surprise, elle semble avoir changé son fusil d'épaule :

"Il continue de m'envoyer ces designs brillants et ses idées. Nous verrons bien ce qui va se passer. Je ne voulais pas que l'on transforme Alien en vulgaire franchise et, à l'époque, je sentais que ça arrivait. Mais si quelque chose devait se passer aujourd'hui, d'après le travail de Neill, ce serait très organique et très original, et ça me donnerait envie d'y participer. Si quelqu'un d'aussi doué que Neill s'en occupe, il est évident que j'écouterais attentivement."

Interview UPROXX :

Un autre entretien accordé à Uproxx cette fois ci. Blomkamp est revenu sur cette affaire et a même déclaré que, contre toute attente, cet "Alien 5" pourrait se faire. A une condition néanmois ...

"Ce qu'il s'est passé, c'est que quand Chappie est arrivé en post-production, j'ai pu lever le pied un peu" explique-t-il. "Je réfléchissais à ce que je voulais faire après. Or, ça fait plusieurs années que je rêve de faire un Alien". Bien que fan de la série, son idée n'était pas forcément de se focaliser sur le personnage de Ripley (Sigourney Weaver). Mais après l'avoir dirigée dans Chappie, il a changé d'avis. "Sur le plateau de Chappie, on en a discuté avec Sigourney et elle m'a donné quelques idées très intéressantes. Quand je suis rentré à Vancouver, je savais que j'avais encore un an de travail sur Chappie, mais que dès que j'avais un peu de temps libre, je pourrais penser à Alien. J'ai donc pu développer un film entier, et même faire les artworks que vous avez vu."

Mais là où l'interview devient intéressante, c'est lorsque Blomkamp déclare que ce film pourrait voir le jour. "Il y a une grande chance que le projet se lance. Le seul problème ... c'est moi ! Les gens de chez Fox seraient certainement d'accord pour le faire. Dès demain, ils pourraient le lancer [...] Mais si ce film doit se faire, ça doit être selon mes conditions. C'est à moi d'apporter le projet qui m'intéresse car je ne veux pas qu'on vienne me voir pour me proposer de tourner Spider-Man 36...". Hélas, lorsque le journaliste lui demande ce qui bloque, Blomkamp se fait mystérieux. "Je dois me préparer mentalement pour ça" avoue-t-il. Peut-être craint-il de s'attaquer à une grosse franchise qui compte des millions de fans dans le monde ? Peut-être surtout a-t-il peur de devoir retravailler avec les "suits" d'un grand studio, ceux-là même qui lui avaient mis des bâtons dans les roues lorsqu'il travaillait sur l'adaptation d'HALO. Un projet qui n'a jamais vu le jour à cause des relations tendues qu'il entretenait avec les exécutifs. "Quand il s'agit d'une adaptation comme celle-ci, l'idéal est que le réalisateur donne sa perception du matériau d'origine" expliquait-il en avril 2013. "Là, il y avait 150 mecs qui me donnaient leur vision d'Halo et qui étaient persuadés de savoir ce que le public veut voir ou ne pas voir. C'est quelque chose qui ne me plait pas trop".

Alien 5

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Xenomorpheus
    • 1. Xenomorpheus Le 11/02/2015
    Parfait.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Suivez-nous sur Facebook

et Twitter

Vous êtes déjà abonné ?